2è Table ronde de Muanda : Didier Budimbu rétablit la cohésion entre les agents de Perenco et leur employeur

Publicités

 

 

Rédaction

 

 

Spécialement attendue, la deuxième Table ronde de Muanda s’est ouverte jeudi 24 février 2022 dans une chaleureuse ambiance promettant des lendemains meilleurs.

Elle regroupe gouvernement, communautés locales et entreprises pétrolières pour trouver des voies et moyens conduisant à la conciliation.

Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, qui a présidé la cérémonie d’ouverture, s’est réjoui de son organisation qui va décider sur la destinée des résidents de cette cité balnéaire du Kongo-Central, au regard de la richesse petroliere dont elle est dotée.

Le membre du gouvernement l’a si opportunément indiqué que son objectif est de créer un paisible climat social entre communautés locales et sociétés pétrolières, en favorisant une attractivité et des opportunités en vue d’attirer de potentiels investisseurs et inciter bien d’autres ayant choisi Muanda pour développer des affaires dans le secteur pétrolier et du gaz.

Le ministre des hydrocarbures a demandé aux participants à ces assises de privilégier la cohabitation pour l’intérêt superieur de la collectivité.

Le dialogue étant la clé de voûte permettant de tordre le cou à toutes les sources de mésentente, Didier Bidimbu a révélé à l’assemblée qu’avant de lancer les travaux de cette Table ronde, il s’est appliqué à rétablir la cohésion

entre les agents de Perenco et leur employeur. Au bout du compte, ils se sont mis sur une même longueur d’ondes pour un meilleur rendement.

Promettant, par ailleurs, qu’avant de quitter la ville, il doit s’assurer que l’harmonie s’est finalement installée entre toutes les parties en présence afin que triomphe le vivre-ensemble.

Laisser un commentaire