30 juin 1960-30 juin 2022 : 62 après , que retenir de l’indépendance de la RDC 

Publicités

 

 

 

Rédaction

 

 

Jour pour jour, 62 ans depuis que la République Démocratique du Congo est indépendante.

Le jeudi 30 juin 1960, après un long moment de souffrance car les autochtones n’étaient pas bien traités par les colons (les belges), il y a eu cérémonie officielle de la proclamation de l’indépendance au Palais de la Nation.

Selon le programme de cette journée, deux discours étaient programmés à savoir celui du Roi Baudouin et celui du président Kasa-Vubu. Après ces deux discours, Joseph Kasongo (président du parlement congolais) a alors invité Patrice Emery Lumumba pour venir à son tour prononcer son discours. Ce discours n’avait pas plu au Roi et la délégation belge, considéré comme « une insulte ».

Après son discours, l’acte officiel avait été signé par les premiers ministres belge, Gaston Eyskens et congolais Patrice Emery Lumumba puis contresigné par les ministres des Affaires Étrangères Pierre de Vigny et Justin-Marie Bomboko.

Le jeudi 30 juin 2022, 62 ans après, cette journée est encore historique car la République Démocratique du Congo va inhumer cet héros national (Lumumba) qui a été franc avec les belges et tué près de 7 mois après l’indépendance.

La journée de ce jour a été précédée par plusieurs événements historiques notamment l’arrivée du roi belge Philippe, qui a au cours de son séjour en RDC, eu le temps de reconnaître les atrocités commises par la Belgique, également invité la RDC à regarder vers l’avenir et avait restitué les statues prises par la Belgique.

Suivi du rapatriement de la relique de Lumumba dont les hommages dignes ont débuté à Bruxelles, en passant par Kinshasa, Kisangani, Lubumbashi, Shilamtembo (village où il avait été tué au côté de ses deux compagnons Mpolo Maurice et Okito Joseph) ensuite à nouveau Kinshasa où la dépouille avait été exposée au Palais du Peuple, puis un temps de recueillement au Palais de la Nation et à la Primature avant l’inhumation au mausolée situé à l’enceinte de l’échangeur dans la commune de Limete.

Soulignons que ces deux compagnons de Lumumba tués également en janvier 1961, ont été élevés à titre posthume au grade de grand Officier.

Laisser un commentaire