9e jeux de la Francophonie : la RDC met les bouchées doubles !

Publicités

9e jeux de la Francophonie : la RDC met les bouchées doubles !

 

Rédaction

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde a présidé, ce jeudi, 20 janvier 2022 la première réunion du Comité de pilotage des 9es jeux de la francophonie.

Il était question d’évaluer l’état d’avancement des travaux pour faire rapport au Chef de l’État, Félix Tshisekedi, qui tient à l’organisation de ces jeux ici à Kinshasa.

Le chef du gouvernement et ses hôtes ont passé en revue tous les projets. Ils ont aussi suivi le rapport du directeur national des jeux ainsi que le rapport préparé par la mission internationale qui était récemment en visite à Kinshasa. Ils ont enfin adopté un chronogramme pour accélérer les travaux sur le terrain et se sont donné rendez-vous pour revenir de temps en temps en vue de faire l’évaluation.

Le ministre de l’Intégration régionale, Didier Mazenga, qui s’est confié à la presse à l’issue de cette audience, a déclaré ce qui suit :

« On participait à la première réunion du Comité de pilotage des 9es jeux de la francophonie. Après l’ordonnance de son Excellence Monsieur le président de la République, chef de l’État mettant en place deux organes, il a plu à son Excellence Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement de mettre en place le Comité de pilotage composé de quelques membres du gouvernement, d’un représentant de la présidence de la République, d’un représentant de la primature, de quelques responsables des services, du directeur national et aussi du délégué général à la francophonie. Après l’ordonnance de son Excellence Monsieur le président de la République, Chef de l’État mettant en place deux organes, il a plu à son Excellence Monsieur le Premier ministre, chef du Gouvernement de mettre en place le Comité de pilotage composé de quelques membres du gouvernement, d’un représentant de la présidence de la République, d’un représentant de la primature, de quelques responsables des services, du directeur national et aussi du délégué général à la francophonie. Nous devrions adopter un chronogramme, voir comment évaluer l’état d’avancement des travaux à chaque étape pour faire le rapport au gouvernement et au chef de l’État. C’est dans ce cadre que nous nous sommes retrouvé ici. Nous avons tenu la réunion en passant en revue tous les projets. Nous avions aussi suivi le rapport du directeur national des jeux ainsi que le rapport qui a été préparé par la mission qui était venue en visite ici » a-t-il indiqué.

Didier Mazenga a aussi affirmé que le Premier ministre a donné à la délégation, des instructions claires sur la continuité du travail et a invité les membres à revenir chaque fois faire l’évaluation et donner le rapport sur l’état d’avancement des travaux.

« Le Premier ministre, non seulement qu’il a été satisfait, mais il a aussi donné des instructions claires du fait que le Chef de l’État est déterminé qu’on puisse organiser les 9es jeux de la francophonie. Nous en tant que gouvernement, nous avons l’obligation de pouvoir matérialiser sa vision. Il nous a donné clairement des instructions de continuer à travailler. Et que chaque fois, il va nous inviter à faire l’évaluation et donner le rapport sur l’état d’avancement des travaux, a renchéri Didier Mazenga, conscient du peu de temps qui leur reste pour réussir ce pari. C’est pourquoi il a promis de désormais être sur le terrain pour continuer à travailler afin d’organiser ces jeux. Ça va honorer notre Président et le pays », a-t-il conclu.

Cette délégation était composée du ministre de l’Intégration régionale, Didier Mazenga, de la ministre de la  Culture, Arts et Patrimoine, Catherine Katungu, du ministre des Sports et Loisirs, Serge Nkonde ainsi que de la ministre près le président de la République, Nana Manuanina.

Laisser un commentaire