Affaire Chebeya : à titre de renseignement, Joseph Kabila voulu à la barre !

Publicités

 

Sarah Bukasa

 

Cité dans les meurtres de Floribert Chebeya activiste de droit de l’homme et de son chauffeur Fidèle Bazana, l’ancien président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila Kabange pourrait comparaître à titre de renseignant afin que certaines zones d’ombre soient élucidées.

D’après des sources judiciaires très fiable au média en ligne Challengeinfo.net, le ministère public serait favorable à la demande des parties civiles pour que le patron du Front commun pour le Congo (FCC), soit entendu par la haute cour militaire.

Outre l’ancien chef de l’Etat, les généraux John Numbi et Ponde, respectivement Commissaire général de la police congolaise au moment du meurtre, et ancien auditeur général des Forces armées de la RDC (FARDC), sont aussi concernés par cette requête introduite au cours de l’audience du mercredi 12 janvier 2022, initialement consacrée à la séance des plaidoiries.

Par ailleurs, le 19 février prochain, la haute Cour va tabler sur la requête de la partie civile.

Laisser un commentaire