Altercation entre Mboso et Sesanga : Luc Kabunangu appelle à la maturité pour la sauvegarde de la démocratie

Publicités
La prise de bec entre le député national Delly Sesanga et le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso lors de la plénière de ce vendredi 3 décembre, basée essentiellement sur le projet de loi de finances rectificative 2021, fait couler beaucoup d’encre au sein de la classe politique . C’est le cas de Luc Kabunangu, cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et auditeur professionnel qui a souligné que les élus nationaux ont manqué de la maturité pour nôtre jeune démocratie: « Nôtre démocratie doit atteindre la maturité pour qu’elle soit vecteur de bonne gouvernance et de développement. Si non, elle risquerait d’être un handicap au bon fonctionnement d’État. Nous ne cesserons d’en appeler au comportement responsable des uns et des autres », a-t-il déclaré.

Rappelons que ce projet de loi de finances rectificative a été déclaré recevable et le coût global est 8,3 milliards de dollars

Laisser un commentaire