Après la tournée du Grand Kasaï : Félix Tshisekedi meurtri de voir les conditions de vie difficiles des Congolais

Publicités

 

La Rédaction

 

 

Le Président Félix Tshisekedi, faisant le point de sa récente tournée dans l’espace Grand Kasaï, à l’instar de celles effectuées dans le Kongo central, le Nord-Kivu, l’Ituri et le Grand Katanga, le chef de l’Etat dit avoir été meurtri de voir les conditions de vie difficiles des Congolais quasiment abandonnés à leur sort.

C’est ce qu’indique le compte-rendu du Conseil des ministres du vendredi 7 janvier 2022.

« Son constat est unique et sans appel sur l’état de cette partie du pays : la désolation. Pendant plus de 10 jours, il a sillonné le Kasaï, le Kasaï Central, le Kasaï Oriental, la Lomami et le Sankuru. Dans chacune de ces étapes, il a eu des échanges avec les populations urbaines, périurbaines et rurales qui ont toutes réclamé de voir une nette amélioration de leurs conditions de vie. Cette situation qui n’est que l’échantillon de l’état général de nos populations dans toutes les provinces a fortement interpellé le Garant de la Nation et celle-ci devrait davantage interpeller l’Exécutif », a indiqué Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement.

Le président de la République a exhorté le Gouvernement à redoubler d’efforts pour assurer, par tous les moyens, le bien-être des populations où qu’elles se trouvent à travers le pays.

Laisser un commentaire