Ass. Nat.: l’Association des Cour des comptes francophones en plaidoyer chez Mboso pour solliciter le parrainage

Publicités

 

Dieumerci Diaka

 

Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga, a reçu en audience le président de la Cour des comptes de la RDC, Izemengia Ernest, venu solliciter le parrainage du speaker de la Chambre basse du Parlement, lors de la prochaine la réunion de l’Assemblée générale du Conseil des organisations de contrôle suprême de l’Afrique francophone à Kinshasa, institution réunissant les cours des comptes de plusieurs pays de l’espace francophone.

Au sortir de cette audience, Izemengia Ernest a déclaré :  » Nous sommes venus solliciter l’implication du président de l’Assemblée nationale pour parrainer les assises de l’assemblée générale du Conseil général des organisations de contrôle suprême de l’Afrique francophone qui se tiendront à Kinshasa du 8 au 10 décembre 2021″, a-t-il déclaré.

Il a également précisé qu’au cours de ces assises, la RDC va, à travers la Cour des comptes, assurer la direction tournante pendant 3 ans de l’institution.

Une demande que le président du Parlement congolais a acceptée et promis d’y apporter tout le soutien sollicité.

Le speaker de la Chambre basse a également dévissé avec Mike Samuel Makenda, directeur sous-régional de SUNHAK d’histoire, l’institution Sud-coréenne qui a récemment honoré quelques autorités du Parlement congolais, dont Mboso, en qualité d’ambassadeurs de la paix dans la sous-région Afrique centrale.

« Nous sommes venus pour sceller le partenariat qui doit naître et se diversifier par des visites, rencontres et échanges, car nous avons besoin de la paix, qui est un principe actif d’équilibre, d’harmonie et de coopération entre différents groupes humains », a expliqué Mike Samuel Makenda.

Le directeur sous-régional de SUNHAK d’histoire a également fait savoir que sa visite, est un message lancé à l’ensemble des populations de la sous-région pour exprimer le désir de partager la paix définitive et réelle.

Avant de se féliciter du succès récolté par la conférence sous-régionale, notamment avec la participation de Christophe Mboso.

Il convient de souligner que c’est la première fois que l’organisation sous-régionale de SUNHAK d’histoire a honoré et distingué des membres du bureau de l’Assemblée nationale qui se sont illustrés et distingués dans l’application du principe sacro-saint de vivre pour les autres.

Laisser un commentaire