Ass. nat : le collectif de membres des cabinets Mabunda sollicite l’appui de Mboso

Publicités

 

 

Dieumerci Diaka

 

Le collectif de membres des cabinets du bureau Mabunda, président honoraire de l’Assemblée nationale, a été reçu en audience, jeudi 10 février 2022, par Christophe Mboso, speaker de l’Assemblée nationale, pour solliciter son implication dans le dénouement du dossier indemnités de sortie et frais d’installation de ces différents cabinets.

Au sortir de cette audience, le porte-parole du collectif s’est exprimé en ces termes : « Nous sommes le collectif de membres de cabinets du bureau Mabunda. Nous sommes venus voir le président de l’Assemblée nationale pour notre dossier celui ayant trait au paiement de nos frais d’installation et indemnités de sortie que nous n’avons jamais perçus ».

A en croire ce dernier, les membres des cabinets du bureau sortant du Sénat avaient déjà perçu leurs indemnités, il y a plus de 5 mois. Alors les membres des cabinets peinent à se faire payer.

« Nous sommes allés partout, jusqu’au ministère des Finances où le dossier semble bloqué. Aucune suite favorable ne nous a été réservée. Raison pour laquelle nous avons résolu de venir vers le président Mboso parce que nous avons travaillé pour l’Assemblée nationale qui a un président, lequel nous a aidé de déposer notre dossier au gouvernement, où ça bloque ».

Face à ce blocage, ils ont résolu de revenir auprès de Christophe Mboso pour obtenir son accompagnement en vue d’un dénouement rapide de la situation.

« Nous sommes revenus vers le président Mboso pour lui dire : cher papa, nous vos enfants nous sommes dans la souffrance, la précarité, dans la misère et nous avons besoin de votre soutien, comme vous l’avez été au départ en nous aidant à envoyer le dossier au gouvernement, si vous pouvez, à son niveau, essayer de le suivre, parce qu’avec vous nous pensons obtenir la solution », a-t-il dit en substance.

A l’issue de ces échanges, les membres du collectif en sont ressortis très satisfaits de l’entretien, surtout que le président de l’Assemblée nationale s’est montré très réceptif et dit son implication personnelle dans ce dossier par rapport au suivi de ce dossier.

Laisser un commentaire