Ass Nat : les femmes veulent plus d’implication dans la gestion de la chose publique

Publicités

D’autre part, une délégation de femmes de 26 provinces, celles de la Société civile a passé déposer au président Mboso un mémo, dans lequel elles sollicitent une plus large implication dans la gestion de la chose publique.

« Nous voulons dire au président de la République et au président de l’Assemblée nationale que trop, c’est trop, les femmes en ont marre. Nous voulons quand même écouter de bonnes informations à la télé, car chaque fois, ce sont des messages qui découragent, qui ne suscitent pas espoir, au moment où nous avons confiance au président de la République. Nous savons que le président la République peut encore faire quelque chose de bien pour ce pays, mais aussi longtemps qu’il y a détournements des deniers publics, vol, tentative de coup d’état, c’est déstabiliser les institutions de la République. Les femmes tendent la main à l’autorité publique en vue de son implication dans la gestion de la chose publique », a déclaré le porte-parole de la délégation.

Enfin, les femmes ont sollicité du président de l’Assemblée nationale que le titre de Champion d’Afrique décerné à Félix Tshisekedi par l’Union africaine soit célébré avec faste via le ministère du Genre.

Dieumerci Diaka

Laisser un commentaire