Assemblée nationale : Invalidée, la députée Marie-Ange Mushobekwa accuse la présidence de la République

Publicités

 

 

 

Rédaction

 

 

Après avoir appris son invalidation à l’Assemblée nationale, la députée Marie-Ange Mushobekwa a réagi via son compte twitter pour contester cela tout en indexant la présidence de la République d’en être l’auteur.

« Je tiens à souligner que mes soins médicaux à l’étranger ces trois derniers voyages étaient payés par l’Assemblée nationale. Quelle contradiction !!! Et cela après vérification de mon dossier médical. Ce qui vient de se passer est un règlement des comptes. Quelqu’un m’a dit que mes tweets dérangent », a t-elle dit.

Et de poursuivre : « Je suis régulière aux plénières de l’Assemblée nationale et tout le monde le sait. Sauf lorsque je suis malade. Toutes mes absences ont été autorisées par le bureau et j’ai présenté toutes les pièces justificatives à la commission ad hoc. Mais la décision de m’ invalider est venue de la présidence ».

Selon elle, son nom a été rajouté au manuscrit, « après un coup de fil en provenance de la présidence ».

Notons que les députés nationaux tels que Papy Niango, Adolphe Muzito, Henri Mova ont également été invalidés.

Laisser un commentaire