Attaque de la barrière Kyambogho : Tembos Yotama appelle à la conscience de la jeunesse de Butembo

Publicités

 

La Rédaction

 

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont tué quatre miliciens mai-mai au cours d’un accrochage survenu dans la localité de Kyambogho, au sud de la ville de Butembo au Nord-Kivu, la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 janvier 2022.

En réaction, le député national Tembos Yotama estime qu’il est opportun de conscientiser les jeunes afin d’éviter de jouer au jeu de l’ennemi sans le savoir.

Cet élu dit ne pas comprendre « comment un tel incident peut survenir dans la ville en plein état de siège », s’est-il interrogé.

Il appelle cependant les animateurs de cette mesure à bien jouer leurs rôles, en assumant la sécurité de la population et ses biens.

“De fois, ça dépasse mon entendement. Est-ce que c’est à Kyambogho où se trouve l’ennemi que nous devons tous combattre en soutenant les FARDC ? Cette jeunesse mérite une conscientisation, au risque de jouer au jeu de l’ennemi sans le savoir” s’est-il inquiété, avant d’appeler la population au calme et au renforcement de la vigilance pour mettre hors d’état de nuire à l’ennemi de la paix.

Laisser un commentaire