Attaque des positions des FARDC de Tchanzu et Runyonyi à Rutshuru : 2 militaires rwandais aux arrêts (Général de Brigade)

Publicités

 

 

 

Rédaction

 

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont confirmé dans un communiqué signé ce lundi 28 mars par le général de Brigade, Sylvain Ekenge, une attaque perpétrée dans la nuit du 27 au 28 mars par le M23 « soutenu par les Forces de Défense du Rwanda (RDF) ».

Selon ce communiqué, les FARDC ont pu mettre la main sur deux militaires (adjudant Habyarimana Jean-Pierre et soldat de rang Uwajeneza Muhindo John).

Ces deux soldats arrêtés sont du 65ème bataillon de la 402ème brigade des Forces de Défense du Rwanda.

« Nonobstant l’évolution de la situation sur le terrain, les FARDC tiennent à rassurer la population congolaise que toutes les dispositions sont prises pour rétablir rapidement l’autorité de l’État et restaurer la paix à Tchanzu et Runyonyi », peut-on lire dans ce communiqué.

Notons que les FARDC demandent à la population du Nord-Kivu de se mobiliser derrière les forces loyalistes pour barrer la route aux ennemis de la paix et les invitent à dénoncer tout mouvement suspect ou toute action suspectible à contribuer à la dégradation de la situation sécuritaire.

Laisser un commentaire