Attentat de Beni : Sama Lukonde préoccupé et partage la douleur aux familles des victimes

Publicités

 

Sarah Bukasa

 

Préoccupé par la situation sécuritaire dans la ville de Beni, au Nord-Kivu, au lendemain d’un attentat terroriste perpétré par l’ADF, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a présidé une importante réunion de crise de sécurité, ce lundi 27 décembre 2021 à la Primature.

Cette réunion a connu la participation des quelques membres du Gouvernement et des responsables des services de sécurité et de renseignements.

Se confiant personnellement à la presse à l’issue de cette réunion, le Premier ministre a commencé par exprimer la compassion du gouvernement envers les familles de tous les compatriotes tombés le 25 décembre dernier, en plein centre ville de Beni dans une buvette.

 » Nous avons tenu à avoir cette réunion de crise de sécurité, à la demande de son Excellence, Monsieur le président de la République. Comme vous l’avez suivi, nous avons connu un évènement malheureux qui est arrivé le jour de la nativité, le 25 décembre, avec l’acte terroriste mené par notre ennemi, l’ADF dans cette partie de la République. Et donc le premier message, c’est d’abord un message de compassion et de condoléances vis-à-vis des familles qui ont perdu les membres chers à la suite de cet acte terroriste », a dit le Chef du gouvernement.

Le Premier ministre, a par ailleurs invité la population à la vigilance et à la dénonciation et a rassuré que son gouvernement reste déterminé à mettre fin à l’activisme de l’ADF dans cette partie de la République.

 » Nous voulons également lancer à la population comme message de rester vigilant en cette période de fin d’année pour qu’ensemble, avec nos services de sécurité avec lesquels nous sommes réunis, nous puissions relever ce défi sécuritaire. Vigilance à tout moment, surtout le signalement dès qu’il y a un événement anormal qui est vu, ça doit absolument être signalé », a-t-il insisté.

Enfin, le Chef du Gouvernement appelle l’ensemble de la population à maintenir l’élan de solidarité avec les compatriotes de Beni surtout en ce moment précis afin de mettre définitivement hors état de nuire, les ADF.

« Nous avons vu une compassion se lever de tout bord, de tous les acteurs politiques dressés comme un seul homme en tant que congolais vis-à-vis d’une menace contre la République. Et donc, ce soutien doit rester maintenu pour que nous soyons sûrs finalement que nous relevions ce défi. C’est vraiment le sens de la réunion que nous avons eue. Des résolutions ont été prises et bien sûr, nous allons rester sur le terrain en cette période de festivités pour travailler », a conclu le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Laisser un commentaire