Bavures des casques bleus de la MONUSCO : Papy Bulere hausse le ton

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Deux personnes sont mortes ainsi que 15 autres ont été blessés par les casques bleus de la MONUSCO à Kasindi.

Au cours d’un entretien téléphonique accordé ce lundi 01 août à la rédaction de Challengeinfo.net, Papy Bulere, a estimé que cet incident est acte de sabotage et les auteurs doivent subir la rigueur de la loi.

 »Monsieur le journaliste, il est inacceptable que certains éléments des casques bleus se comportent en électron libre sur les territoires de la province du Nord-Kivu. Pour nous, ces morts doivent interpeller la communauté internationale et le gouvernement Sama Lukonde », a dit Papy Bulere.

Signalons que le matin de ce lundi, la population du poste frontalier de Kasindi se réveille sous un climat très timide car d’autres blessés sont dans d’un état critique, a fait savoir un habitant de Kasindi.

Laisser un commentaire