Beni : Après l’assassinat de certains conducteurs de taxi moto, les activités restent paralysées à Eringeti

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Après l’assassinat d’au moins quatres conducteurs de taxi moto survenu le samedi dernier à Linzosisene, localité située sur l’axe routier Oicha-Eringeti, en territoire de Beni, les habitants manifestent ce dimanche 20 mars contre l’incapacité des autorités de l’état de siège de protéger les habitants et leurs biens.

Ces manifestations ont eu lieu en plein centre commercial d’Oicha, indique le reporter de Challengeinfo.net, présent sur terrain.

Dans la matinée de ce dimanche, les taximens étaient en état de choc dans le parking LELA-OICHA ITURI, scandant des slogans hostiles à l’égard des FARDC et aux autorités politico-administratives.

Ces conducteurs dénoncent la recrudescence de la violence en territoire de Beni, depuis quelques semaines.

Tous, très en colère, demandent le départ de la force Onusienne dans les deux provinces sous état de siège car selon eux, ils ont montré leur incompétence de plus de 18 ans dans l’est du pays.

Signalons que dans cette qui s’achève, plus de 5 attaques ont été observées dans le groupement de Bambuba Kisiki.

Il sied de noter que la société civile a comptabilisé plus de 85 morts et des maisons incendiées.

Laisser un commentaire