Beni : La situation sécuritaire et alimentaires est dramatique à Watalinga

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

 

Plus de la moitié de la population agricultrice des agglomérations de Kikingi, Lubano, Ndama, Kombo, Luanoli, Kikura Nobili, Kamango et bien d’autres, en chefferie Watatalinga, territoire de Beni, ne vaquent plus à leurs activités champêtres suite à l’activisme des rebelles ougandais ADF-MTM dans la région de Beni.

Cette information est confirmée par les habitants de Kikura et ses environs.

Les habitants de la place se posent la question sur leur sort dans les jours à venir car ils vivent en 99% de l’agriculture.

Cette dernière regrette du fait que la partie où il y a les milliers des militaires, congolais et ougandais, les villages peuvent se vider de leurs habitants.

C’est pourquoi, ils demandent au chef de l’état congolais, d’aller lui même s’imprégner du mode de vie de ses administrés.

Plusieurs déplacés venus de ces villages cités si haut, vivent parfois à Nobili la journée et le soir se rendent en Ouganda, pour retourner le matin, un mouvement qui s’effectue chaque jour, comme d’habitude.

 » d’ailleurs, pour votre information, monsieur le journaliste, nous avons enregistré 2 morts tous des enfants, suite à la famine », a-t-il dit, à challenginfo.net cet habitant de Kikura.

Laisser un commentaire