Beni : le défenseur des Droits de l’homme Moïse Kiputulu en danger

Publicités

 

Jackson Bagheni

 

L’activiste des Droits humains Moïse Kiputulu reçoit des menaces téléphoniques lui promettant la mort par des personnes inconnues.

La nouvelle société congolaise du secteur de Rwenzori appelle les autorités locales, nationales, internationales et les organisations de défense des Droits humains de protéger ce citoyen qui milite pour les droits humains, dans la chefferie de Bashu dans le territoire de Beni au Nord-Kivu, où l’insécurité a gagné du terrain sur cette partie de la RDC.

Après ces menaces, la communauté locale craint une perte de ce défenseur des droits humains, comme c’est fut le cas avec le Père Vincent Machozi Karunzu dans le même territoire.

La population dénonce les arrestations de certains fils de la chefferie de Bashu par le service de sécurité notamment l’honorable Wanzavalere, Kakule Metya, Kambasu Manyangwa et tant d’autres.

Pendant ce temps, sa structure exige les enquêtes sérieuses pour établir des infractions et arrêter les ces malfrats qui représentent une menace pour les populations paisibles.

Laisser un commentaire