Beni : Saidi Balikwisha alerte sur la présence des ADF dans le Graben de Mughalika à Bashu

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Une forte présence des rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF), serait actuellement signalée ces derniers temps dans la vallée de Mughalika en territoire de Beni.

L’alerte émane de Saidi Balikwisha député provincial du Nord-Kivu élu du territoire de Beni.

Ce dernier a fait savoir que ces rebelles auraient planifié des actes criminels contre la paisible population, et appelle les services de sécurité à renforcer les mesures sécuritaires dans cette contrée où la population s’approvisionne en produit vivrier.

Selon ce député provincial, c’est depuis un certain temps que ces rebelles sont visibles à un effectif très important dans le graben. Il indique que ces hommes se ravitaillent maintenant en produit vivrier à moissonnant les produits champêtres des agriculteurs.

Cet élu indique ces rebelles seraient venus de la partie Nord-est se dirigent vers la partie Sud-est précisément dans la chefferie des Bashu ainsi que dans le groupement Buliki en secteur de Ruwenzori. Notre source qui cite les agriculteurs fréquentant le Graben, fait savoir que ces rebelles seraient venus pour se ravitailler en produit pharmaceutique, d’où une nécessité de bien protéger les structures sanitaires œuvrant dans cette partie du territoire de Beni.

« Le nombre d’ADF serait accru dans le Graben. Parmi eux, il y aurait certains enfants du milieu qui étaient enlevés ça fait plus d’une année et qui témoigneraient qu’ils seraient venus du secteur de Ruwenzori pour se ravitailler en produits vivriers, mais aussi en produit pharmaceutique comme parmi eux il y aurait beaucoup de malades. C’est pourquoi, nous à notre tour, nous avons saisi les autorités militaires, pour les demander de prendre des mesures idoines pouvant garantir la sécurité de la population et leurs biens ; mais aussi, les hôpitaux qui environnent cette vallée de Mughalika afin d’éviter une surprise désagréable», a-t-il indiqué.

Cependant, Saïdi Balikwisha, plaide pour le début des opérations conjointe UPDF-FARDC dans la vallée de Mughalika où la présence des ADF est toujours signalée.

«Il serait peut-être salutaire que ces opérations conjointes débutent dans la zone de Beni au même moment. Mais pas dire que ça commence à Watalinga et que ça viendra peut être après en chefferie des Bashu alors les vies qui sont perdues à Watalinga, secteur de Ruwenzori ainsi qu’en chefferie des Bashu, toutes sont des mêmes vies. Aux autorités qui nous écoutent à ce moment, de voir comment intensifier ces opérations, afin que si elle a été lancée pour sauver des vies humaines des Congolais, qu’elle soit étendue sur toute la superficie du territoire de Beni, et cela, au même moment afin de sauver les vies des populations », a-t-il ajouté.

La vallée de Mughalika est l’une des zones réputées comme bastion des rebelles ougandais de l’ADF dans le territoire de Beni.

Laisser un commentaire