Beni: Tembos Yotama exige la tenue d’un procès public de l’officier de l’armée, auteur du meurtre de 5 civils à Luna

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Le député national Tembos Yotama appelle la justice militaire à ouvrir un procès public de flagrance de l’officier supérieur de l’armée qui a ôté la vie à cinq personnes dimanche 13 février dernier, à la barrière de Luna, sur la Route nationale Numéro 4 à la suite d’une incompréhension entre les membres de l’équipe de son convoi et celle commise à ladite barrière.

L’élu de Butembo estime que pendant cette période exceptionnelle, des pareilles situations doivent être évité par certains militaires des FARDC, qui font face à la menace de l’ADF-MTM, encore actif dans la région.

Pour l’honorable Tembos Yotama, cet officier doit être jugé dans un procès public et subir la rigueur de la loi afin de servir de leçon à d’autres qui tenteraient de s’illustrer par un tel acte ignoble.

Celui-ci, appelle cependant les autorités militaires mises en place, dans le cadre de la matérialisation de l’état de siège décrété par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, à renforcer leur mariage avec leurs administrés pour atteindre les objectifs assignés.

Tout en présentant ses condoléances aux familles victimes des affres de guerre dans la partie est du pays en général, celle de la récente situation vécue à la barrière de Luna au Nord-Kivu en limite avec l’Ituri, Tembos Yotama invite la population locale au renforcement de sa vigilance et de la dénonciation de tout mouvement suspects afin d’en finir avec l’insécurité grandissante qui prévaut dans ce coin de la République démocratique du Congo.

Laisser un commentaire