Beni : Trois attaques perpétrées dimanche par les rebelles ADF-MTM à Ruwenzori

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Trois attaques ont eu lieu dimanche 27 mars dernier dans le secteur de Ruwenzori, en territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

 

Selon la nouvelle société civile congolaise, la première attaque perpétrée par les rebelles ougandais ADF-MTM a eu lieu à Loselose Mukondo, village du groupement Bolema vers 07 heures, causant ainsi la mort par balles d’un jeune garçon.

 

La deuxième a eu lieu à Kinembawore village au groupement Malambo où le nommé Kambale Kayuthula Toyo a été tué par balles au moment où les FARDC s’affrontaient avec les ADF-MTM.

 

De l’autre côté, sur l’axe Beni-Kasindi à Kisima village du groupement Malambo, localité de Kilya, le nommé Ndatho, habitant a été tué par ces rebelles, dans la soirée de ce même dimanche.

 

Face à cela, la société civile congolaise, secteur Ruwenzori demande aux FARDC et leurs partenaires MONUSCO et UPDF de faire l’offensive afin de stopper les douleurs de la population dans l’Est du pays.

 

Meleki Mulala, coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise dans le secteur de Ruwenzori, regrette du fait que le chef d’État major n’a pas mis ses pieds dans les agglomérations en proie de l’insécurité où plusieurs personnes sont massacrées.

Laisser un commentaire