Butembo : Tembos Yotama salue la libération de 12 militants de la Lucha et invite les autorités à la responsabilité

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

Les 12 militants du mouvement citoyen « Lutte pour le changement » (Lucha) section de Butembo, arrêtés depuis mardi dernier en pleine préparation de collecte d’une assistance à la famille de leur camarade assassiné à Beni, ont été libérés jeudi 27 janvier 2022.

En réaction, le député national Tembos Yotama salue cette libération et appelle les autorités militaires et policières mises en place dans le cadre de la matérialisation de l’état de siège, à prendre leurs responsabilités.

L’élu de la ville commerciale de Butembo, estime que les services de sécurité ne doivent pas s’illustrer par des arrestations des jeunes et ou militants qui défendent les intérêts du peuple congolais en lieu et place trouver des dispositions nécessaires pour en finir avec l’insécurité grandissante dans cette partie de la République démocratique du Congo.

L’honorable Tembos Yotama qui interpelle par la même occasion, la population congolaise en général, celle du Nord-Kivu en particulier, au renforcement de la vigilance, fustige la répression violente des manifestations pacifiques dans la ville de Beni en début de cette semaine dénonçant la persistance de l’insécurité dans la région et l’inefficacité de l’état de siège.

Cependant, l’honorable Tembos Yotama déplore le déploiement mercredi 26 janvier 2022, des éléments de l’ordre sur le lieu de deuil du vaillant militant de la lucha Beni, Dodo Ushindi, tué par un élément de la police au cours des manifestations du lundi dernier en ville de Beni.

Laisser un commentaire