Clôture mois de Mars : Stéphanie Muabilu s’engage à promouvoir l’autonomisation de la femme

Publicités

 

 

Sarah Bukasa

 

 

Le combat pour l’autonomisation de la femme congolaise doit être un combat de chaque jour. C’est ce que pense Stéphanie Muabilu vice présidente de la fondation Pius Muabilu qui l’a dit lors d’une grande cérémonie de clôture du mois de la femme organisée par son ASBL.

Cette cérémonie de clôture du mois dédié aux droits de la femme se déroulée au siège National de la fondation situé au quartier kingabwa dans la commune de limeté. Les femmes venues de différentes communes du district du mont Amba y ont pris part.

La vice présidente de la FPM a insisté sur le fait que le combat pour les droits de la femme ne peut pas être lié au mois de mars, mais plutôt un combat de chaque jour.

Pour Stéphanie Muabilu les femmes doivent se lever, travailler et jouer correctement leur rôle dans le développement du pays.

D’après elle la scolarisation est très importante pour permettre à la femme de bien évoluer dans la société. La vice présidente de la fondation Pius muabilu en appelle par ailleurs à l’implication des autorités pour garantir l’éducation pour toutes les jeunes filles.

Pour encourager les femmes qui prennent en charge leurs familles exerçant parfois les métiers réservés aux hommes, Stéphanie Muabilu a, au nom de sa fondation remis à chacune un certificat de mérite mais aussi une enveloppe question de les aider à continuer à entreprendre.

La vice présidente de la fondation Pius muabilu promet de descendre sur terrain pour s’enquérir des conditions de vie de femmes et voir dans quelle mesure proposer des solutions.

Laisser un commentaire