Construction du port en eau profonde : Didier Budimbu se met en première ligne

Publicités

 

 

 

Rédaction

 

Le ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu est arrivé ce samedi 29 janvier à Moanda afin de baliser le chemin du chef de l’État Félix Tshisekedi dans la terre Né Kongo.

Le président de la République, va procéder ce lundi 31 janvier à la pose de la première pierre pour la construction du port en eau profonde de Banana dans la ville de Moanda au Kongo central.

Sur place, le numéro 1 des hydrocarbures congolais, Didier Budimbu a salué l’évolution de ses travaux de construction de ce port qui aurait un impact positif sur l’économie dans l’ensemble du territoire national et de cette partie du pays en particulier.

Réputé comme étant, l’un des poumons dans le secteur des hydrocarbures, la ville de Moanda va bénéficier à travers cet ouvrage d’un terminal pétrolier avec tout son corollaire : le chargement et le déchargement du pétrole brut et des produits dérivés afin de faciliter l’approvisionnement du pays.

Une opportunité pour le membre du gouvernement de rappeler que cette cité balnéaire pourra jouer le rôle du miroir du pays et devenir un centre des affaires à travers ce port.

Cela étant, sur instruction du chef de l’État cette population va devoir bénéficier d’une enveloppe de 10 millions de dollars grâce à la signature de l’avenant 9 de l’exploitant pétrolier Perenco signé à la fin de l’année dernière à Paris, en France.

À titre de rappel, depuis l’avènement de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, la ville de Moanda bénéficie de sa part d’un regard particulier comme jamais auparavant.

Laisser un commentaire