Coopération RDC-Suisse : Samy Adubango Awotho a dirigé la réunion de la structure mixte de concertation technique à Kinshasa

Publicités

 

 

 

Sarah Bukasa

 

Au salon Kasaï de Pullman hôtel de Kinshasa, la coopération bilatérale entre la République démocratique du Congo et la Confédération Suisse a fait l’objet d’une véritable évaluation dans le cadre de la structure mixte de concertation technique entre les deux pays, sous la direction du Vice-ministre congolais des affaires étrangères Samy Adubango Awotho qui, au nom du gouvernement des Warriors, a donné le go des travaux, mais aussi a procédé à la clôture de ces échanges francs entre les délégués de deux parties.

Dans son allocution d’ouverture, le numéro 2 de la diplomatie congolaise a vivement recommandé aux interlocuteurs de tourner les recommandations vers la matérialisation de la vision du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à travers la coopération bilatérale RDC-Suisse, qui s’inscrit dans une approche gagnant-gagnant.

Au nom du gouvernement de la RD Congo, le Vice-ministre Samy Adubango Awotho a réitéré à la partie suisse le souhait des autorités congolaises, de voir les actions de la coopération suisse en RDC, s’étendre dans les autres provinces du territoire national, spécialement au centre du pays et dans la partie ouest où des besoins humanitaires sont largement ressentis.

« Je salue le soutien technique et financier de la Suisse qui intervient dans plusieurs domaines de la vie nationale, notamment les secteurs de gouvernance, protection des civils, prévention des conflits, santé et nutrition, mais aussi emploi et développement économique, dans la partie orientale de notre pays où les populations connaissent des violences et autres crimes orchestrés par les groupes armés qui se livrent au pillage et au commerce illicite de nos ressources naturelles », a souligné le Vice-ministre Samy Adubango Awotho.

Ce, avant de rappeler à l’auditoire que c’est dans cette logique, que l’état de siège a été décrété par le président de la République Félix Tshisekedi, pour ramener la sécurité et la paix dans cette partie du pays, gage de la stabilité sans laquelle il n’y a pas de développement.

Il convient d’indiquer que le gouvernement de la confédération Suisse a été représenté par son ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en poste en République démocratique du Congo, M. Roger Denzer.

Laisser un commentaire