Déguerpissement de Zoé Kabila : Le ministère de l’Urbanisme confirme que c’est un patrimoine de l’État

Publicités

 

 

 

Rédaction

 

 

Le conseiller politique du ministre de l’Urbanisme et Habitat, Jules Kidinda a réagi ce lundi 22 août après que ce ministère dirigé par Pius Muabilu ait été indexé d’avoir déguerpi « injustement » Zoé Kabila, frère cadet de l’ancien président de la RDC.

Pour Jules Kidinda, le déguerpissement lui avait été notifié depuis octobre 2021 car c’est une villa de l’État et Zoé Kabila l’avait acquis d’une manière frauduleuse.

« Cette maison était occupée par la famille du général Kundo (ex Faz) qui a été chassée comme un chien en 2004 par Zoé Kabila. Zoé, tout puissant à l’époque, est entré dans la villa de facto! Depuis, il n’a jamais répondu à aucune invitation de la directrice de la gestion immobilière de l’époque. Il n’y a aucun dossier de lui à l’Urbanisme et Habitat. C’est une villa de l’État. Et Zoé le sait. Cette villa était dans le quota Faz. Il était impossible qu’on puisse la vendre », a t-il dit.

En outre, il a rassuré que les autres maisons acquises « illégalement » par cet ancien gouverneur du Tanganyika à Lubumbashi et à Kalemie seront également récupérées tôt ou tard.

Depuis son arrivée à la tête de ce ministère, Pius Muabilu bat un travail de titan car il avait fait grimper le taux de réalisation des recettes budgétaires de son département à plus de 115% en 2021 et 2022, tout en récupérant également toutes les maisons spoliées.

Laisser un commentaire