Dossier 100 jours : La Cour d’Appel proroge de 5 jours le délai du prononcé de l’arrêt dans l’affaire de Kamerhe

Publicités

 

 

 

Rédaction

 

 

Prévu ce jeudi 16 juin, le sort de Vital Kamerhe ne sera plus connu ce jour car le premier président de la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe a prorogé de 5 jours, l’arrêt de la Cour.

À en croire cette ordonnance, cela a été repoussé car certains éléments du dossier nécessitent un examen approfondi avant de rendre une décision « juste ».

Soulignons que cet ancien directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe avait été accusé d’avoir détourné des fonds alloués dans la construction des maisons préfabriquées, qui entrent dans le cadre du projet 100 jours.

Pour rappel, en juin 2020 il avait été condamné au premier degré à 20 ans des travaux forcés dans cette affaire et la Cour d’Appel avait réduit cette peine à 13 ans.

Laisser un commentaire