Élections en 2023: La secrétaire générale de l’AUC appelle le gouvernement à allouer les moyens à la Ceni

Publicités

[contact-form][contact-field label= »Nom » type= »name » required= »true » /][contact-field label= »E-mail » type= »email » required= »true » /][contact-field label= »Site web » type= »url » /][contact-field label= »Message » type= »textarea » /][/contact-form]

Très attendu, la commission électorale nationale indépendante à travers son président, Dénis Kadima a publié sa feuille de route comprennant les activités de la Ceni pour l’organisation des élections en 2023.

Dans l’opinion publique, plusieurs questions se posent sur le respect de délai constitutionnel, malgré les contraintes soulevées par la centrale électorale. C’est le cas du secrétaire générale du parti Alliance pour l’Unité du Congo , Elysée Mujinga qui demande au gouvernement de donné les moyens à la Ceni.

« La centrale électorale a officialisé la procédure administrative, voilà pourquoi elle a publié hier sa feuille de route. Nous demandons à ce que les moyens soient disponible pour la réussite des élections en 2023. Si, nous sollicitons que le recensement puisse avoir lieu avant l’organisation des élections, celà va permettre à l’identification de vrais congolais. Nous soutenons l’état des sièges décrété par le Président de la République, Félix Tshisekedi à l’ituri et Nord kivu envue de lutter contre le fléau, »a-t-elle déclaré.

Et d’ajouter que,
« Son parti politique Alliance pour l’Unité du Congo (AUC) se prépare pour les élections de 2023 . Nous n’avons que 8 mois d’existence, mais, nous sommes dans le 26 provinces du pays. Nous avons fait le choix sur le président de la République, Félix Tshisekedi aux élections présidentielles prochaines. Nous travaillons pour lui donner la majorité à l’assemblée nationale, sénat et assemblée provinciale, afin qu’il réalise sa vision basée sur le développement du pays à travers le programme de 145 Territoires, »a-t-elle indiqué.

Rappelons que la centrale électorale a annoncé l’organisation des élections générales pour le mois de septembre ou décembre 2023.

Rémy Mbuyi

Laisser un commentaire