Environnement : Eve Bazaiba et le Syndicat s’accordent sur l’amélioration des conditions socio-professionnelles des agents du Ministère

Publicités

 

 

 

Sarah Bukasa

 

 

C’est à l’issue d’un sit in devant le bâtiment du cabinet de l’Environnement que la Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et Développement Durable a reçu ce Jeudi 24 Fevrier 2022 un groupe d’agents du secrétariat général à l’Environnement réunis au sein de Syndicat Interprofessionnel des Travailleurs et agents publics(SITRAP), venu déposé un mémorandum qui reprenait l’essentiel de leur revendications notamment ;

 

– la mécanisation des certains agents;

-la prime permanente;

– la problématique de la rétrocession et du détournement au sein de certains services du Ministère de l’Environnement.

Eve Bazaiba a voulu donc écouter ces agents dans leur revendications légitimes. Dans une démarche pédagogique et de proximité, la VPM qui tient à son credo, celui de la bonne gouvernance et surtout de mettre l’agent au centre du dispositif de son action professionnelle, a promis de tout mettre en œuvre pour des solutions idoines.

« Vous avez posé les problèmes et vous avez également proposer les pistes des solutions. C’est sur cela que nous allons travailler.

Rassurez-vous, mon action se base sur la légalité. Je ne menagerai aucun effort pour que l’agent soit dans son droit. Il y a des efforts que nous allons encore davantage entreprendre pour que vous accédiez à votre prime, à votre rétrocession. C’est un processus qui a déjà produit des fruits. Mais nous allons encore continuer pour relever l’enveloppe.  » a dit Eve Bazaiba devant ce groupe d’agents.

Pour la Vice-Premier Ministre, les efforts communs doivent en même temps être menés dans la mobilisation des ressources à travers des actes de bonne gouvernance.

Laisser un commentaire