EPST : Les enseignants des écoles primaires publiques du Nord-Kivu envisagent une grève sèche en septembre

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Les enseignants des écoles primaires publiques sont appelés à prendre une position avant l’ouverture de l’année scolaire 2022-2023.

C’est Sophie Valinandi, porte-parole de la SYNEEPP Nord-Kivu qui l’a déclarée au cours d’une interview exclusive accordée à challengeinfo.net ce lundi 25 juillet.

Ces professionnels de la craie blanche réclament le 2ème et troisième paliers, selon l’accord de Bibwa avec le gouvernement central.

Sophie Valinandi regrette du fait que certains enseignants sont des lâches, ils ont sauvé l’année mais rien n’a été fait par le gouvernement.

Laisser un commentaire