Faux bruits sur l’essence automobile d’Anvers : Didier Budimbu rassure

Publicités

 

 

 

Rédaction

 

 

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi 14 septembre, le ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu s’est exprimé sans frein sur la note explicative sur la non conformité de la cargaison de 27.572,374 tmv de mogas (essence automobile) en provenance d’Anvers en Belgique via Lome/Togo, à bord de M/TSTI PONTIAC pour le compte de Petrocam et en mouillage à la bouée 16 à Banana/ Muanda depuis le lundi 12 septembre 2022.

Selon Didier Budimbu, les commentaires négatifs émis sur ce rapport interne de l’OCC, relèvent de la mauvaise compréhension de la situation et la mauvaise foi de certains détracteurs.

« Les 28 000 tonnes métriques acquises par la République Démocratique du Congo pour constituer son stock stratégique d’essence étaient destinées au Nigeria. La cargaison sera reconditionnée ou régénérée avant d’être distribuée », a indiqué Didier Budimbu.

En ce qui concerne les Kérosène pour les avions, « les produits sont déjà là », a-t-il ajouté tout insistant beaucoup plus sur le fait que « Rien ne justifie la perturbation des vols chez compagnies aériennes congolaises ».

De sa part, le directeur de marketing de l’OCC estime que les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux affirmant que le carburant acheté par le pays serait impropre, sont non fondées.

Il en appelle à la patience de tout congolais du fait que le gouvernement s’est déjà penché sur la situation.

« Toutes les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux ne sont pas à considérer. Nous travaillons pour le bien être du peuple congolais, le dossier est déjà entre les mains du gouvernement », a dit le numéro 1 de marketing de l’Office congolais pour le contrôle (OCC ).

Laisser un commentaire