Haut-Katanga : Les FARDC annoncent avoir désarmé des miliciens Bakata Katanga à Mitwaba

Publicités

 

Dieumerci Diaka

 

 

La deuxième zone de défense des FARDC a annoncé avoir désarmé les miliciens Bakata Katanga, qui ont investi samedi dernier le chef-lieu du territoire de Mitwaba dans le Haut-Katanga.

Selon l’armée, le samedi dernier, la cité de Mitwaba s’est réveillée sous secousse avec l’incursion des éléments Bakata Katanga du seigneur de guerre Kyungu Mutanga Gédéon. Ces derniers, a indiqué le communiqué, avaient comme objectif prendre le contrôle total du chef-lieu du territoire de Mitwaba afin d’y installer leur siège provisoire de l’Etat indépendant du Katanga, avant de poursuivre la conquête de toute la grande région de l’ex-grand Katanga.

D’après le commandant de la deuxième zone de défense, un renfort a été dépêché sur place avec des instructions précises pour remettre au plus vite la situation au calme. Il a affirmé que les assaillants avaient été maîtrisés, leurs armes à feu et blanches récupérées ; assurant que « la situation est sous contrôle des services de sécurité et de défense ».

Par ailleurs leur leader Kyungu Mutanga Gédéon, qui était attendu sur place, n’est toujours pas arrivé à Mitwaba-Centre. Il aurait pris le chemin de Kiona Nzini dans le territoire Pweto, renseignent les sources militaires locales.

Laisser un commentaire