« Hydro Task Force/Kin » : Budimbu va en guerre contre tous les dépôts clandestins du carburant.

Publicités

 

 

Sarah Bukasa

 

 

Le sinistre causé par un incendie ayant dévasté dans la nuit du mercredi 16 mars 2022 plusieurs habitations au quartier Debhomme à Matete a été le déclencheur de cette mesure prise par le ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu.

Raison pour laquelle, le ministre des Hydrocarbures a signé en date de 18 mars dernie, une note portant identification et fermeture des dépôts clandestins et non-conformes de stockage des produits pétroliers dans la ville de Kinshasa.

Tenant compte des risques élevés liés au transport et stockage des produits pétroliers dans des installations dépourvues d’infrastructures adéquates de leur prise en charge, au mépris des normes édictées et les indices récurrents constatés un peu partout sur le territoire national en général et dans la zone d’approvisionnement de l’ouest du pays, en particulier par le fait de la mauvaise manipulation des produits inflammables ainsi que dans l’intérêt bien compris de la sécurité des personnes et de leurs biens.

Aussi, vu le danger et l’assainissement du secteur de l’aval pétrolier, le ministre décide de la mise en place d’une équipe conjointe composée des membres de la brigade nationale des produits pétroliers marqués avec le concours de la police. Cette équipe conjointe est dénommée Hydro task force/Kin, vient également en appui à ce dernier pour des raisons évidentes respectivement :

Un expert de la direction de l’inspection/secretariat général des hydrocarbures SGH, un expert de la direction des législations et nommes/SGH, un expert de la direction de DTS (distribution transport et stockage) /SGH, un expert de la division urbaine des hydrocarbures/ville de Kinshasa.

Hydro tak force/Kin est une entité placée sous l’autorité du ministre ayant les hydrocarbures dans ses attributions, qui en est le superviseur. Il collabore avec les autres institutions, entités ou services impliqués dans la réprimande de l’entreposage des produits pétroliers dans les dépôts de stockage clandestins et non-conformes suivant notamment les prescrits de la législation des hydrocarbures en vigueur.

Laisser un commentaire