Hydro task force/Kinshasa : Les vendeurs informels du carburant sommés de liquider leur stock

Publicités

 

 

 

Rédaction

 

 

 

L’équipe d’Hydro task force/ Kinshasa a échangé à la salle de réunion du ministère lundi 28 mars 2022 avec la délégation de ceux communément nommés dans la ville « Kadhafis », au nom de ces vendeurs informels du carburant, venue soumettre sa préoccupation à la hiérarchie du ministère.

Celle de déverrouiller les dépôts scellés par cette entité mise en place par le ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu.

Les échanges ont duré plus longtemps que prévu, mais ça valait la peine ! Pour l’instant une solution palliative a été trouvée en vue de leur permettre d’écouler le stock des produits interceptés par les membres d’Hydro task force/Kin dès mardi.

Entre-temps, la même délégation va être reçue jeudi par le ministre des Hydrocarbures pour une décision finale. Ce qui est certain, la mission d’ Hydro task force/ Kinshasa va poursuivre sa mission d’identification et de fermeture de dépôts clandestins dans la capitale congolaise.

Tout bien considéré, Didier Budimbu veut mettre de l’ordre dans son secteur et booster le ministère des Hydrocarbures. Dure est la loi !

Laisser un commentaire