Insécurité dans l’est de la RDC : Kinshasa répond coup sur coup au Rwanda

Publicités

 

 

Sarah Bukasa

 

 

Les congolais en général sont plus que déterminés à mettre fin à l’insécurité qui sévit dans l’est de la République Démocratique du Congo, depuis que le Rwanda a été démasqué comme l’auteur principal de cette guerre.

Ce lundi 30 mai, plusieurs manifestations ont été organisées dans la capitale congolaise afin d’apporter soutien aux populations meurtries par le rwandais dans l’est de la RDC et exiger la fin de relation bilatérale entre la RDC et le Rwanda.

La DYPRO de Constant Mutamba qui pointe les droits à Paul kagame, a répondu coup sur coup au pays de mille Coline.

Ce lundi 30 mai, ces révolutionnaires ont brûlé l’effigie de Paul Kagame devant l’ambassade de la République du Rwanda à Kinshasa et exiger l’expulsion sans délai du sol congolais de Vincent Karega.

Plusieurs manifestations de grandes envergures sont programmées afin d’en finir avec les massacres à répétition dans l’est du pays.

Laisser un commentaire