Insécurité dans l’est de la RDC : Les FARDC et l’UPDF pilonnent les nouveaux bastions des ADF en Irumu et à Beni

Publicités

 

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Les FARDC et l’UPDF pilonnent les nouveaux bastions des rebelles ADF, où ils tentent de se réorganiser ces dernières semaines, a affirmé ce mercredi 6 juillet, le lieutenant-colonel Mak Hazukay, porte-parole des opérations conjointes des armées congolaise et ougandaise et dénommées  »Shuja ».

Selon lui, la troisième phase de ces opérations militaires conjointes dans la région de Beni et en Ituri se poursuivent normalement.

« Le 01 juillet, il y a eu un début de pilonnage des positions des ennemis. Tout s’est passé dans le territoire d’Irumu en Ituri et aussi dans une partie de Beni au Nord-Kivu. Donc, nous pensons que nous sommes entrain de travailler, les choses se passent très bien. Ce mercredi, on a un petit souci sur la route Beni-Kasindi, cette insécurité créée par ceux qui sont en train de fuir les bombardements en profondeur », explique le lieutenant-colonel Mak Hazukay lors d’un entretien avec le reporter de challengeinfo.net

Il fait remarquer que l’objectif poursuivi par ces opérations c’est la restauration totale de la paix.

« Nous allons désinfecter les forêts qui longent la route Beni-Kasindi pour essayer de sécuriser la population. La population n’a pas besoin qu’on compte les morts, qu’on raconte ce qu’on fait en profondeur. La population veut qu’il y ait la paix. Aujourd’hui, si vous observez la route Mbau-Kamango, il y a un effort qui est fait. Aujourd’hui, le trafic est fluide. Les motos vont et viennent, les taxis aussi. On n’a pas besoin de raconter tout ça», a-t-il conclu.

Laisser un commentaire