Insécurité dans l’est de la RDC : Les Femmes fortes de l’Union sacrée disent Non aux massacres

Publicités

 

 

Sarah Bukasa

 

 

Elles sont montées au créneau ce lundi 30 mai, Eux sont la Dynamique des femmes fortes réunis au sein de l’Union sacrée de la nation pour dire non aux massacres perpétrés dans l’est du Pays. Massacre dont l’auteur principal est connu, le Rwanda.

Ces Femmes ont paralysés le boulevard Tshatshi afin d’apporter un soutien de taille aux Forces Armées de la République au front ainsi qu’au président de la République, Félix Tshisekedi.

Calicot en main avec un message claire est précis, « plus de dialogue avec le Rwanda, nous voulons la guerre, Mboso sortez les seigneurs de guerre du parlement », tels sont des messages qu’on pouvaient lire.

Fatiguées de cette désolation du Rwanda dans l’est du pays, ces femmes tiennent mordicus à rencontrer le chef de l’État pour déposer leur mémorandum contenant différentes solutions à la guerre de l’est.

Laisser un commentaire