Ituri : 6 civils tués et une dizaine des motos incendiées par les ADF à Kazahoho

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

6 civils tués et 10 motos incendiées, tel est le bilan provisoire d’une nouvelle incursion attribuée aux rebelles ougandais présumés ADF dans la localité de Kazahoho, entité située à l’ouest de Otomabere dans les après midi de jeudi 19 mai dernier.

En outre, 6 civils dont 4 acheteurs et 2 conducteurs ont été portés disparus.

Les assaillants qui seraient des ADF-MTM, ont attaqué la localité de Kazahoho, entité située dans le groupement de Bandevilemba Chefferie de Walese Vunkutu Territoire d’Irumu, province de l’Ituri.

Les forêts se trouvant à l’ouest de la RN4, route Komanda-Luna sont ces derniers temps, épicentre des rebelles ougandais ADF-MTM.

La CRDH, une ONG de défense des droits humains active dans la zone à travers son coordonnateur Christophe Munyanderu se demande pourquoi le gouvernement congolais à travers les militaires des FARDC ne veulent pas traquer ces ADF qui insécurisent cette partie du territoire d’Irumu et surtout pendant cette période exceptionnelle de l’état de siège.

 »Nous ne savons pas pourquoi le gouvernement congolais semble ignorer les calvaires que traverse les populations civiles. La mort chez nous est devenue une vie quotidienne », s’est inquiété la convention pour le respect de droit de l’homme antennes d’Irumu.

Pour épargner ces civils restant, la CRDH demande à l’armée de traquer ces rebelles ougandais ADF-MTM et les autres groupes armés sans distinction car c’est anormal de perdre les civils bien que les autorités congolaises et la communauté internationale représentée par la MONUSCO sont présentes.

Signalons que depuis le 13 mai dernier, l’ennemi se ballade et tue les civils.

Laisser un commentaire