Ituri-tueries des 50 personnes à Djugu : Fayulu hausse le ton

Publicités

 

 

Sarah Bukasa

 

 

Le président national de l’Ecidé et candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018 est monté au créneau ce mardi 10 mai pour dénoncer la énième attaque de la population de l’est, ceux après la mort de près des 50 personnes à Djugu.

D’après Martin Fayulu, l’état de siège instauré par le président Félix Tshisekedi a démontré sa limite et ne produit aucun résultat sur terrain depuis son instauration, il y a bientôt 1 année.

« Les dernières tueries de Mabilindey à Djugu (Ituri) où 49 civils ont été massacrés prouvent à suffisance l’urgence de lever cet état de siège inutile qui fait plus de dégâts que sous administration civile. Insupportable », peut-on lire sur son compte twitter.

Par la même occasion, le patron de Faden House compatit avec les familles des victimes.

« Mes condoléances aux familles endeuillées », a t-il conclu.

Rappelons que dimanche 08 mai dernier, la milice CODECO a tué près de 50 personnes à Djugu, dans la province de l’Ituri.

Laisser un commentaire