Justice : Jean Pierre Bemba attrait en Justice sa sœur Angélique Kombite

Publicités

D.K

La cause opposant Monsieur Jean Pierre Gombo à Mademoiselle Bemba Kombite Angélique et consorts devant le Tribunal de Paix de Kinshasa Gombe est fixée ce lundi 24 Janvier 2022.

Mademoiselle Bemba Kombite Angélique est poursuivie pour l’usage de faux pour avoir brandi un acte de naissance, où il est mentionné que son feu père Bemba Saolona était marié coutumièrement à sa défunte mère Agbendo  Betinie Léonie.

En effet, Mademoiselle Bemba Kombite Angélique étant fille de Bemba Saolona a eu à initier sous le RC 15.607/,  une action en recherche de paternité. Et pour soutenir son action, elle a produit un acte de notoriété supplétif à un acte de naissance ainsi qu’une copie intégrale d’acte de naissance délivré par la Mairie de Gemena.

Dans lesdits documents, il est bel et bien mentionné que Mademoiselle Bemba Kombite Angélique est née de l’union entre Saolona et Agbendo Betine Léonie qui étaient liés par un mariage coutumier.

Estimant qu’il n’y a jamais eu de mariage coutumier entre les deux précités, Monsieur Bemba Gombo Jean Pierre a initié une action au pénal devant le Tribunal de Paix de Kinshasa Gombe pour faux et usage de faux.

La cause enrôlée sous le RP 28.698/II sera appelée à l’audience du 24 Janvier 2022.

Contactée par votre Rédaction, Maître Eric BIRINDWA, Avocat de Mademoiselle Bemba Kombite Angélique, s’est réservé de tout commentaire en soutenant qu’il lui est interdit de faire une quelconque déclaration en rapport avec un dossier qui est en cours d’instruction, sans requérir au préalable l’autorisation de son bâtonnier.

Il sied de signaler que sous le RC 15.607/X, le Tribunal de paix de Kinshasa Gombe avait déjà rendu un jugement avant de dire le droit ordonnant à Monsieur Bemba GomboJean Pierre et à Mademoiselle BEMBA KOMBITE Angélique de procéder à un test ADN à l’INRB.

Jusqu’à ce jour Monsieur Bemba Jean Pierre s’est abstenu de faire ce test tandis que Mademoiselle Bemba Angélique l’a déjà fait.

L’opinion se demande si l’existence ou pas d’un mariage coutumier peut avoir une incidence sur la filiation d’un enfant.

La RDC étant un Etat de droit et sous le leadership éclairé du Président Félix Antoine TSHISEKEDI, tout le monde attend que la Justice puisse dire le droit en toute indépendance et impartialité.

Laisser un commentaire