Kasaï : 367 détenus vivent le calvaire dans la prison centrale de Tshikapa

Publicités

 

 

 

Kasco Kasonga

 

 

Les pensionnaires de la maison carcérale de la ville de Tshikapa vivent le calvaire depuis deux mois déjà.

L’information est livrée à challengeinfo.net par le directeur général de cette institution, Pascal Nsaka.

À l’en croire, 367 détenus souffrent dans la prison centrale de Tshikapa car à l’infirmerie, il y a manque des médicaments. Ces pensionnaires manquent également de la nourriture.

Pascal Nsaka appelle à l’intervention du gouvernement tant national que provincial pour apporter des vivres et non vivres à ces détenus ainsi que quelques médicaments pour la survie de ces derniers.

« Notre infirmerie est vide depuis maintenant deux mois. Les détenus qui tombent malades, ont du mal à s’en sortir dans la prison. Même les nourritures pour leur survie, il n’y en a pas », a déclaré Pascal Nsaka, le directeur général de la prison centrale de Tshikapa.

Il a par ailleurs ajouté qu’il y a actuellement dans la prison centrale de Tshikapa, cinq cas de tuberculose.

« Nous avons actuellement cinq cas de tuberculose dans la prison centrale de Tshikapa. Nous en appelons à la conscience du gouvernement pour la prise en charge de tous ces cas », a martelé Pascal Nsaka.

Laisser un commentaire