Kasaï : Jean-Marcel Tshimpaka alerte les services cadastraux sur la construction anarchique de nouveaux quartiers de Tshikapa

Publicités

 

 

 

Kasco Kasonga

 

 

Jean-Marcel Tshimpaka, journaliste sur la Radio Télévision Nationale Congolaise station de Kasaï, et analyste des questions socio-culturelles, a dans un échange avec la presse, tiré l’oreille des autorités provinciales, allant par ses services techniques de veiller sur la construction anarchique dans l’octroie des portions de terre aux particuliers.

Pour lui, la détérioration de Tshikapa est un problème d’hommes et nom du tissu.

« Tshikapa est entrain de se détériorer du jour le jour, que ça soit au niveau des avenues ou des rues. J’ai compris qu’il y a une négligence au niveau des services qui sont habileté de faire un suivi de la construction parce qu’il y a un problème d’hommes. Les gens achètent des parcelles à qui ils veulent, et construisent comme ils veulent sans tenir compte de la qualité du sol, et de l’orientation des eaux de ruissellement », déplore t-il.

Jean-Marcel Tshimpaka alarme ce service technique à plus de professionnalisme dans l’exécution de leur tâche dans ces nouveaux quartiers afin d’épargner la ville d’autres têtes d’érosion et autres dégâts environnementaux, comme se fut le cas dans la colline de Kele.

Un vent de construction se fait remarquer dans toutes les collines de Tshikapa où plusieurs maisons sont construites sans respect des principes cadastraux.

Laisser un commentaire