Kasaï : La fondation Donat Biyenge offre une opportunité aux candidats retenus au concours de magistrats

Publicités

 

 

 

Kasco Kasonga

 

 

Un atelier de mise à niveau des candidats retenus au concours de magistrats au mois d’octobre prochain, s’est ouvert ce lundi 19 septembre, à Tshikapa chef-lieu de la province du Kasaï, sous l’appui financier et technique de la fondation Donat Biyenge.

L’activité se déroule dans la salle polyvalente de la dynamique femme de Tshikapa ( DYNAFET ), située dans la commune de dibumba 2, près du rond-point Saint-André.

Dans son mot, le coordonnateur provincial de la fondation Donat Biyenge, a rappelé aux participants que dans le souci de réduire sensiblement le chômage sur toute l’étendue nationale, le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, avait émis le vœu de recruter 3000 magistrats afin de pallier au problème et redonner la bonne image et le bon fonctionnement de la justice.

Alexis Kingombe a au nom de la fondation Donat Biyenge, demandé au gouverneur de province d’assurer les transports et le logement de tous les candidats de la province du Kasaï qui passeront leur concours à Kananga chef-lieu de la province du Kasaï-Central en date du 09 octobre prochain.

Et ce, ajoute Alexis Kingombe, pour éviter le résultat publié récemment lors du test de l’examen national d’administration ( ENA ), où aucun kasaïen n’avait satisfait.

De leur part, les participants n’ont pas caché leur satisfaction à l’égard de la fondation Donat Biyenge. Ils disent être prêts à affronter ce concours afin de représenter valablement la province du Kasaï au conseil supérieur de la magistrature.

Signalons que l’atelier qui s’est ouvert ce jour, prendre fin jeudi 22 septembre prochain, soit 4 jours au maximum.

Laisser un commentaire