Kinshasa : Le Couple Royal Belge sera accueilli au tarmac de l’aéroport par le Couple présidentiel congolais

Publicités

 

 

 

Rédaction

 

 

Reporté à deux reprises, d’abord à cause de la persistance de la pandémie de Covid-19 en 2020, ensuite du fait de la guerre en Ukraine deux ans plus tard, le déplacement du couple royal belge en République démocratique du Congo peut, cette fois-ci, se concrétiser.

Le Roi Philippe et la Reine Mathilde arrivent, en effet, ce mardi 7 juin 2022 à Kinshasa pour un séjour sur le sol congolais qui ira jusqu’au 13 juin prochain.

 

UNE FORTE DÉLÉGATION

 

Pour sa première visite officielle en RDC, le couple royal belge se fera accompagner de plusieurs officiels.

Près de dix ans après son intronisation, le Roi Philippe espère profiter pleinement de sa première visite officielle en RDC. Le séjour kinois du couple royal belge sera ponctué, le mercredi 8 juin, par une série d’activités dont le point d’orgue reste l’entretien au Palais de la nation avec le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo.

Le programme prévoit également que le souverain belge puisse s’adresser, le même jour, aux Représentants de la Nation congolaise à l’hémicycle du Palais du peuple, siège des institutions.

Le vendredi 10 juin, Sa Majesté le Roi des belges et son épouse mettront le cap sur Lubumbashi pour une autre séquence de leur visite avec à la clé, une rencontre avec la communauté estudiantine de l’UNILU.

La dernière étape de leur périple sera marquée par le passage, le 12 juin à Bukavu, à la clinique Panzi du gynécologue Denis Mukwege, co-lauréat du prix Nobel de la paix 2018, afin d’honorer son combat contre les violences sexuelles.

RÉTOMBÉE DE LA DIPLOMATIE DE TSHISEKEDI

À tout prendre, cette visite du couple royal belge traduit l’excellence des relations bilatérales existant entre le Royaume de Belgique et la RDC. Une manière pour le Souverain belge de consolider ce partenariat tout en poursuivant le travail de mémoire sur la période coloniale. L’on se rappelle qu’en 2020, le Roi Philippe avait exprimé dans une lettre adressée au Chef de l’État congolais, ses « plus profonds regrets » pour les « blessures de la colonisation ».

Au-delà, toute symbolique se dissimule derrière la visite du Monarque belge en RDC. Elle confirme, si besoin en était encore, la légitimité internationale toujours grandissante du Président Félix-Antoine Tshisekedi dont le pays, redevenue fréquentable, palpe aujourd’hui les dividendes de sa diplomatie agissante. Toute une symbolique!

Laisser un commentaire