Kinshasa : les jeunes de l’UDPS exigent haut la main, le départ de Kabund

Publicités

 

Glody Luedi

 

C’est à l’occasion d’une marche associée à un sit-in que la force du progrès et les jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) sont descendus dans les rues de Kinshasa ce jeudi 26 janvier pour exiger haut la main la démission de Jean-Marc Kabund à la tête du parti au pouvoir.

Plus de mille jeunes mobilisés cet après-midi dans les différentes artères de la ville-province de Kinshasa, des banderoles en mains, où il est écrit en gras « Kabund dégage ! ». Ces combattants jurent que sur le départ pur et simple de celui qui assumait l’intérim de Félix Tshisekedi à la tête de l’UDPS.

Le départ de Kabund prémédité par la jeunesses de l’UDPS ?

Cette marche a quitté de la place de l’Échangeur située vers la 18e rue, dans la commune de Limete, pour chuter au siège national de l’UDPS à la 10e rue où un sit-in est observé.

« Nous quitterons ici que si Kabund démissionne à la tête du parti. Personne ne doit prétendre être au-dessus du président Félix Tshisekedi tant que l’UDPS vivra », a lâché l’un des jeunes cadres la force du progrès.

Notons que le vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, le député Francis Tshibalabala qui soutient le départ de Jean-Marc Kabund-A-Kabund a également pris part à cette manifestation.

Rappelons que depuis l’annonce de sa démission sur la plateforme Twitter au poste du Premier vice-président de l’Assemblée nationale, Kabund ne bénéficie d’aucun soutien de la part de son parti.

Laisser un commentaire