Kinshasa : Pénurie de carburant ce lundi, les conducteurs en profitent pour hausser les prix des taxis (Constat)

Publicités

 

 

Rédaction

 

 

Ce lundi 04 avril, les Kinois se sont réveillés dans une difficulté énorme du côté transport.

Alors que le ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu avait rassuré qu’il n’y aura pas pénurie de carburant, la matinée de ce lundi en dit autres choses.

La rédaction de Challengeinfo.net a constaté que certaines stations de service sont fermées et d’autres sont inondées. Ils peinent à desservir correctement leurs clients, ce qui occasionne ainsi de longues et interminables files des véhicules et motos dans des stations.

L’attente sur la file peut durer jusqu’à 1 h ou 1 h 30′ avant de se faire livrer où de renvoyer les clients par manque de stock.

À en croire certaines personnes contactées, il y a hausse des prix de carburant à la pompe.

Sur ce, les conducteurs ont profité de cette occasion pour hausser les prix de transport. Et cela a fait à ce que la majorité des Kinois font les pieds pour éviter de payer des montants exhorbitants.

Dans plusieurs stations 1litre de carburant à la pompe se négocie à 3500 FC en lieu et place de 2100fc où plusieurs recours au système Khadafi enfin de ne pas connaître de panne sèche.

Laisser un commentaire