La Belgique vient de restituer à Sama Lukonde les restes de Patrice Emery Lumumba 61ans après

Publicités

 

 

 

Sarah Bukasa

 

 

La dépouille du premier Premier Ministre congolais, Patrice Emery Lumumba, a été solennellement restituée ce lundi 20 juin à la République Démocratique du Congo.

Cette cérémonie officielle s’est déroulée au Palais d’Egmont de Bruxelles, entre les autorités Belges, avec à leur tête le Premier Ministre Alexander De Croo et la délégation congolaise conduite par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Des membres du gouvernement congolais, des conseillers spéciaux du Président de la République, l’Ambassadeur de la RDC en Belgique et des membres de la famille biologique du feu le héros National, Patrice Emery Lumumba, étaient présents. Cette restitution solennelle et historique intervient 61 ans après l’assassinat de l’un des pères de l’indépendance de la RDC.

Pour le Premier Ministre belge, Alexander De Croo, cette restitution permet de reconnaitre la responsabilité morale de la Belgique dans l’assassinat du 1er  Premier Ministre de la RDC pour laquelle il a présenté des excuses à la famille éplorée et au peuple congolais tout entier, tout en rassurant qu’il est plus que temps de mettre fin à toute forme de racisme afin qu’une nouvelle page de l’histoire qui permet à la Belgique et à la RDC de se tourner vers l’avenir radieux commence, avec un attachement profond aux principes de la démocratie.

Prenant la parole à son tour, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde a rassuré de l’engagement de la RDC de faire honneur à la mémoire de Patrice Emery Lumumba qui demeure une source d’inspiration des valeurs positives.

Du côté de la famille biologique de l’illustre disparu, Julianna Lumumba a, sur fond des hymnes nationaux des deux pays ( Belgique et RDC), réceptionné le cercueil des restes de Patrice Emery Lumumba qui sera porté dans la cour d’honneur militaire avant d’être acheminé à l’ambassade de la RDC à Bruxelles, considéré comme territoire diplomatique du Congo Kinshasa.

Laisser un commentaire