Manifestation anti-MONUSCO : 15 morts et 60 blessés (bilan officiel)

Publicités

 

 

 

Sarah Bukasa

 

 

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya vient de rendre officiel, le bilan des atrocités entre la MONUSCO et la population, dans la ville volcanique de Goma.

Selon le porte-parole du gouvernement, les violences à Goma ont coûté la vie à 15 personnes et 60 autres ont été blessés.

« La situation qui a prevalu à Goma et Butembo, a causé la mort à 15 personnes dont 12 civils et 3 casques bleus », a dit Patrick Muyaya devant la presse ce mardi 26 juillet.

C’est depuis le lundi dernier que les Gomatraciens sont montés au créneau pour exiger le retrait des troupes de la MONUSCO sur le sol congolais ce, après un échec cuisant de la mission onusienne.

Laisser un commentaire