Massacres des civils à Beni : Le Notable Gervais Bukuka tacle les élus nationaux du Nord-Kivu

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Après les atrocités commises dans la matinée de samedi 28 mai dernier par les ADF-MTM, le notable du secteur Beni-Mbau dans le territoire de Beni a au cours d’une interview accordée à la rédaction de Challengeinfo.net, haussé le ton face à cette situation.

En outre, ce notable estime que les élus nationaux du Nord-Kivu sont silencieux comme une « eau stagnante » car ils peuvent bien interpeller les ministres de l’Intérieur et de la Défense car, ils ont échoué à leur mission.

Le notable Gervais Bukuka Makofi regrette du fait que le village Beu-Manyama s’est vidé de sa population craignant ainsi une autre attaque des rebelles.

Concluant son message, Gervais Bukuka demande au gouvernement congolais de prendre leur responsabilité en main car le Nord-Kivu et l’Ituri est devenu comme des coins, sans autorité de l’État.

Signalons que la société civile de Bulongo a confirmé que dans la nuit de dimanche à ce lundi 30 mai, les rebelles ougandais ADF-MTM avaient fait incursion dans la commune rurale de Bulongo, secteur de Ruwenzori à Beni. Le bilan provisoire fait état de 15 civils tués, plusieurs maisons incendiées ainsi que des véhicules calcinés.

Laisser un commentaire