Nord-Kivu : 2 personnes tuées par les casques bleus à la frontière de Kasindi

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Les casques bleus de la MONUSCO viennent de tirer ce dimanche 31 juillet au poste frontalière de Kasindi, groupement de Basongora, en territoire de Beni, à bout portant sur 8 civils et 2 ont perdu la vie.

Les personnes blessées sont admises à l’hôpital pour les soins appropriés.

Le fonctionnaire délégué affecté à Kasindi, demande à ses administrés d’être apaisés.

Ayant appris cela, Bintou Keita Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies a condamné cet incident et a déclaré que les casques bleus auteurs de ce drame ont été identifiés et mis aux arrêts en attendant les conclusions de l’enquête.

Selon Bintou Keita, ces militaires de la Brigade d’Intervention de la Force MONUSCO ont ouvert le feu pour des raisons « inexpliquées ».

Laisser un commentaire