Nord-Kivu : 20 morts et 6 maisons incendiées dans une nouvelle attaque des ADF à Kikura

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent ce lundi 28 février matin, une nouvelle attaque des présumés rebelles Allied democratic forces (ADF) dans la localité Kikura, groupement Banyangala secteur de Ruwenzori.

Le bilan provisoire fait état de vingt civils tués, dont 10 enfants, 3 femmes, 7 hommes et plusieurs maisons incendiées dans la localité de Kikura, groupement Banyangala, secteur de Ruwenzori, territoire de Beni au Nord-Kivu.

Les sources locales indiquent que les habitants ont pris la fuite en direction de l’endroit supposé sécurisé.

La société civile de la chefferie de Watalinga ainsi que les organisations des droits de l’homme soulignent que l’incursion de ces présumés ADF a eu lieu tard dans la nuit de dimanche à ce lundi 28 février alors que la population locale dormait.

Ce lundi matin, des sources jointes par Challengeinfo.net à Kikura attestent que ce bilan pourrait s’alourdir parce que les fouilles se poursuivent.

Une psychose généralisée s’est emparée, des habitants qui ont quitté chez elles, renseignent la société civile.

Certains ont pris la direction de l’Ouganda pays voisin de la République Démocratique du Congo, à 3 kilomètres de la localité attaquée et d’autres.

Ce bilan n’est pas encore confirmé par l’armée, qui reconnait toutefois cette attaque.

La société civile locale souligne que les assaillants se seraient retirés de Kikura et se cantonneraient aux environs de l’école primaire de Mulighi, abandonnée depuis la recrudescence des attaques dans la région.

Laisser un commentaire